Le Green Griot - Marque de produits écoresponsables, fabriqués en France

"Profitons de la nature tout en la préservant"

Découvrez

Nos écoproduits

sont issus du recyclage de rebuts de production des industries textiles. Leurs conceptions et fabrications sont entièrement réalisées en France, en partenariat avec des ateliers solidaires.

Best Sellers

Recent Blog Posts

Nos conseils pour un pique-nique écoresponsable et zéro-déchet !

La saison des pique-niques et des repas en extérieur est ouverte ! Quel bonheur …
Voici quelques conseils, simples, pour profitez de la nature et y pique-niquer en la respectant !

1. Du “Fait-maison” :

Pourquoi ? : pour réduire les emballages jetables qui envahissent nos poubelles et manger plus sainement !
quelques idées :
– des sandwichs préparés à la maison et à composer selon vos envies
– du pain frais acheté chez le boulanger avec votre sac à pain ou sac à baguette
– des cakes, terrines, tartes salées transportées dans leur moule et un joli sac à tarte
– des salades composées aux légumes et crudités de saison, sélectionnés et soigneusement lavés et préparés par vos soins. Abstenez-vous d’acheter les crudités déjà lavées et conditionnées dans du plastique jetable.
– des fromages, charcuteries, achetés à la coupe
– du pop-corn épicé, joyeusement éclaté dans la cuisine;) ou des biscuits apéritifs en vrac ou des fruits secs…pour remplacer les chips
– des jus de fruits frais, sirops, thés glacés, infusions maison et boissons achetées en vrac
…..
Et pour transporter ces délicieuses préparations optez pour :

2. des contenants, emballages et ustensiles réutilisables:)

– gourdes ou bouteilles réutilisables
– saladiers en verre avec couvercles ou charlottes en tissus , bocaux, bee-wraps…
– panier, glacière isotherme, tote-bag….
Sans oublier les Indispensables, à éviter en mode « plastique ou autre matière jetable à usage unique » : vos couverts, verres, assiettes et serviettes réutilisables. Bien plus agréables et solides pour déjeuner que leur équivalent jetable.

3. enfin la touche finale : une nappe de pique-nique

Pour les pique-niqueurs occasionnels, une nappe un peu épaisse ou une couverture de la maison peut convenir.
Et pour les fans de pique-niques, ou les amoureux des belles tables, même dans l’herbe;) de très jolies nappes écoresponsables, en tissus recyclés et fabriquées en France existent .. Parfaites pour les photos souvenirs de ces moments de partage en plein-air !

Orthographe et Pique-nique :)

Comment écrire ce drôle de mot… ?
Essayons d’y voir plus clair en cherchant du côté des dictionnaires :

Le Larousse ou Le Robert nous disent :

Pique-nique, pique-niques (Réf. ortho. Piquenique) – nom masculin – (de piquer, picorer, et ancien français nique, chose sans valeur)

Repas pris en plein air au cours d’une promenade.

Dans celui de l’académie française (9ème édition) quelques précisions orthographiques :

Pique-nique : nom masculin (pluriel : Pique-niques). Étymologie : 17ème siècle. Composé de pique, forme conjuguée de piquer, et de nique, au sens de « petite chose sans valeur ».

Vieilli. Repas pour lequel chacun paie son écot ou apporte son plat.

Aujourd’hui. Repas pris en commun, en plein air. Faire un pique-nique. Une aire de pique-nique. Un panier à pique-nique.

Orthographe : peut s’écrire piquenique, selon les rectifications orthographiques de 1990, la soudure des mots composés ! Visible dans les dictionnaires depuis 2016, même si nous le croisons encore rarement sous cette forme…

En résumé vous pouvez écrire Pique-nique ou Piquenique, les 2 orthographes autorisées en langue française !

mais alors qu’en est-il de l’orthographe Picnic ?? : et bien c’est de l’anglais pardi 🙂

Sinon vous pouvez aussi vous autoriser l’orthographe « SMS » :

A suivre ..

Origine du mot “Pique-nique” ….

D’où vient ce mot composé ?

« Pique-nique » un drôle de mot, si amusant que son origine semble difficile à attester…

Une chose est pourtant certaine aujourd’hui : l’expérience du pique-nique est plus ancienne que l’apparition du terme lui-même !
Déjà au Moyen Âge pique-niquer était courant, notamment lorsque les paysans, après plusieurs heures de travail dans les champs, prenaient le temps de faire un vrai repas, champêtre.

Et l’origine du mot, alors ?

Vers 1870, Littré considère que ce terme d’origine anglaise a été introduit en France au début du 18esiècle et vient de pick, «saisir», et nick, «point» ou «instant». « Saisir l’instant », tout un programme …;).
À la même époque, le Larousse retient une signification plus amusante : «Tu me piques, je te fais la nique.»

Selon une source plus proche et actuelle, le terme de pique-nique serait apparu au 17e siècle : dans le langage populaire, on disait «faire un repas à pique-nique».
Le mot «pique» viendrait du verbe piquer, dans le sens picorer. Et la « nique » désignerait une « petite chose sans valeur». La juxtaposition de ces 2 termes signifierait : picorer de petites choses, apportées par chacun, pour un repas convivial en extérieur.

Le pique-nique est donc un repas agréable, préparé à l’avance et souvent d’une durée prolongée.
On l’emporte pour le prendre en famille ou entre amis dans la nature, dans un jardin, sur une plage, etc.
Conçu pour permettre de profiter du beau temps et de la nature, le pique-nique est un prétexte pour se retrouver en famille ou entre amis 🙂

En conclusion :

De longue date (plusieurs siècles !), cette forme de repas représente un moment sacré, de plaisir et de partage, pendant lequel on « prend le temps », que l’on soit dehors ou dedans.

A ne pas confondre donc avec le casse-croûte, qui peut aussi se manger à l’extérieur, mais sur le pouce. Le terme de « casse-croûte », repas simple et avalé rapidement, est apparu bien plus tard dans notre langage, avec l’évolution de nos rythmes citadins effrénés.

Le pique-nique évoque le partage et la convivialité, aujourd’hui ici associés aux loisirs, autrefois aux travaux des champs, et peut être aussi une réminiscence du «manger nomade».

A suivre…

—————-

Contact Us